Hermann Beaugrand
Naturopathe, Iridologue

Les moulins,
Quartier La Planchette
07400 Alba-La-Romaine
06.71.41.83.25
"La naturopathie simple et à portée de tous."

Les cerises

Cerises

 

La fin du mois de mai voit s’installer en même temps que les beaux jours, l’arrivée des cerises sur les étals des marchés, ainsi que la tentation de succomber à ces fruits délicieux.

 

Originaire d’Asie mais également présent à l’état sauvage en Europe ( on parle alors de merisier qui fournit des fruits sucrés et légèrement amer ), le cerisier ( Prunus avium ) fournit des fruits qui furent consommés dés le néolithique comme en attestent les noyaux retrouvés sur différents sites de fouilles,  sa domestication et sa culture afin d’obtenir des « cerises douces » remonte quand à elle au IV ème siècle avant notre ère en Asie mineure.

 

Une richesse nutritionnelle et de nombreuses propriétés :

Sur le plan nutritif, les cerises sont assez énergiques ( 68 kcal pour 100 gr ) grâce aux 15% de glucides qu’elles contiennent, d’où l’importance de ne pas en abuser si vous accorder une importance à votre ligne ou si vous êtes diabétique.

 

Riches en fibres ayant un impact positif sur les intestins encombrés ou paresseux, les cerises ont également une quantité importante de vitamine C, E, en provitamine A ainsi qu’en vitamine du groupe B dont principalement la B3 et la B5, ce qui leur confère une important action anti-oxydante ainsi que stimulatrice du système immunitaire.

 

Concernant  les oligo-éléments qu’elles contiennent, les cerises sont particulièrement riches en potassium d’où son action diurétique et préventive de l’hypertension, bien qu’elles soient également une source intéressante de magnésium, de sodium, de phosphore et de calcium.

 

De plus, les cerises contiennent de nombreuses substances anti-oxydantes et anti-inflammatoires telles que les flavonoïdes ou les acides phénols qui permettent de lutter contre les radicaux libres et le vieillissement prématuré de notre organisme.

 

Ainsi, les différents constituants des cerises les rendent particulièrement indiquées en cas de trouble des intestins, ou des reins,  mais aussi comme reminéralisant grâce à sa richesse nutritionnelle, son pouvoir alcalinisant étant également intéressant en cas de déséquilibre acido-basique.

 

Enfin, on peut noter que les queues de cerises ainsi que les infusions que l’on en fait contiennent également de nombreux flavonoïdes et sels de potassium d’où son indication comme diurétique et dépuratif afin de traiter les inflammations des voies urinaires  comme les cystites, ou encore les calculs urinaires, mais aussi dans une moindre mesure pour traiter des œdèmes ou une surcharge pondérale.

 

Cerises

 

Comment la consommer?

Délicieuses telles quelles ou en sorbet maison, les cerises le sont également en confiture, marmelades, sirops, pâtisseries comme les tartes ou les clafoutis bien que la chaleur ait fortement tendance à détruire les vitamines, minéraux et autres principes actifs bénéfiques pour l’organisme comme j’ai pu l’expliquer dans l’article « Pourquoi incorporer du cru dans votre alimentation« .

 

 

 

 

 

Hermann Beaugrand
Naturopathe, Iridologue

Les moulins,
Quartier La Planchette
07400 Alba-La-Romaine
06.71.41.83.25

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles

Retrouvez toute l’actualité sur facebook

Ateliers / Formations

Aucun événements prévu pour le moment.

Liens utiles

Cabinet de psychologie et de psychothérapie www.psychoaubenas.fr

Retrouvez-moi sur

Bien être et Beauté Bio indextwitterx