Hermann Beaugrand
Naturopathe, Iridologue

Les moulins,
Quartier La Planchette
07400 Alba-La-Romaine
06.71.41.83.25
"La naturopathie simple et à portée de tous."

Le sauna

SaunaVenue tout droit des pays du nord, et largement pratiquée en scandinavie,  cette tradition sociale et familiale de s’enfermer dans un petit endroit, chauffé, pour suer existe depuis au moins 2000 ans, le sauna -sous forme de chalet- viendra un peu plus tard. Si « sauna » est le mot finnois le plus connu, on confond parfois sauna et hammam, chaleur sèche et chaleur humide.

On connait actuellement les saunas comme des  chalets en bois très cosy, lumière tamisée,  chaleur  diffusée par infrarouge, ou par un poêle (électrique ou à bois) où sont posées des pierres volcaniques arrosées de temps en temps avec de l’eau. En y rentrant l’odeur et le crépitement du bois invite tout de suite au repos.

Retour sur un lieu de sérénité extrêmement bon pour la santé.

 

 (photo d'un sauna à Rovaniemi en Finlande) tiré de C4N

(photo d’un sauna à Rovaniemi en Finlande) tiré de C4N

Son histoire

On retrouve la pratique du sauna dans de multiples civilisations, bien qu’elle diffère de celle que l’on connait aujourd’hui. Car dès la préhistoire, on peut remarquer des similitudes avec le sauna traditionnel. En effet,  l’utilisation du feu dans des cavités laissant s’échapper la fumée par un orifice ressemble à un précurseur du sauna ; les hommes préhistoriques profitaient alors d’une bonne suée.

Même si on peut douter fortement que ces derniers pratiquaient le sauna pour les vertus qu’on lui reconnait actuellement, on ne peut nier l’existence de huttes de sudation à travers les âges, alors censées guérir (par la suée, la communication avec les esprits). Ces huttes étaient constituées de branchages, et on y déposait des pierres chauffées par le feu. Le malade pouvait alors s’installer dans cette hutte, que l’on fermait hermétiquement. Par ailleurs, la pratique de ces huttes existe toujours dans certaines cérémonies rituelles notamment dans les traditions nord-amérindiennes, et sibériennes.

Au XIII ème siècle, c’est la mode des bains publiques et des étuves. Le sauna est en plein boum. Mais l’Église catholique, au XIV ème siècle, met tout en œuvre afin d’éradiquer cette pratique en Europe centrale et occidentale, ce qui lui permet également de lutter contre la nudité (alors nécessaire dans les saunas). Les pays nordiques et la Russie échappent à cette prohibition,  ils avaient déjà compris les bienfaits sur la santé du sauna.

SAUNA

Le sauna finlandais tiré de What’s Up Finland?

 

 Ses bienfaits

On remarque d’emblée les bienfaits du sauna sur la peau, mais il existe d’autres actions bienfaisantes sur notre santé.

Tout d’abord, le fait d’entrer dans un sauna fait réagir le système cardio-vasculaire : les vaisseaux sanguins se dilatent et le rythme cardiaque s’accélère. Les pores se dilatent, la peau se met à suer, permettant au passage l’élimination de nombreuses toxines.

Après un dizaine de minutes, il est recommandé de sortir du sauna et de prendre une douche froide, de s’immerger dans un bain froid, ou de se rouler dans la neige (si on en a l’occasion). C’est l’alternance du chaud/froid qui permet aux pores de se resserrer, et de dynamiser l’ensemble du corps. Par trois fois, on peut observer ce rituel.

La pratique du sauna apaise aussi énormément. En effet, le corps sécrète des endorphines qui ont une action relaxante sur le corps. Ce qui explique qu’après une séance de sauna, on se sent léger, les tensions nerveuses et musculaires sont soulagées. La nuit qui suit promet alors d’être réparatrice, les endorphines préparant au sommeil.

Si on peut brûler jusqu’à 300 calories, il est recommandé de s’hydrater à la fin du rituel d’alternance chaud/froid pour éviter la déshydratation. Nous pouvons perdre jusqu’à 1 litre d’eau sur une séance.

L’hyperthermie que provoque le sauna, permet aussi d’améliorer le système immunitaire. Le corps prend cette élévation de température pour une « fièvre » et produit des globules blancs. De quoi rester en bonne santé!

Et si nous l’avons déjà dit, on ne peut passer outre l’amélioration de la qualité de la peau en pratiquant de manière récurrente. La peau est plus ferme, plus tonique, plus élastique et parait plus claire. La transpiration évacue les différentes toxines, ce qui purifie la peau en profondeur.

 

 

A la maison on est désormais fans, et vous, convaincus?

Hermann Beaugrand
Naturopathe, Iridologue

Les moulins,
Quartier La Planchette
07400 Alba-La-Romaine
06.71.41.83.25

1 Commentaire

  1. siemeni happi's Gravatar siemeni happi
    février 27, 2015    

    j’en ai pratiqué dans les salles de sport, je savais juste que ça faisait suer et bien pour les pores et la peau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles

Retrouvez toute l’actualité sur facebook

Ateliers / Formations

Aucun événements prévu pour le moment.

Liens utiles

Cabinet de psychologie et de psychothérapie www.psychoaubenas.fr

Retrouvez-moi sur

Bien être et Beauté Bio indextwitterx