Hermann Beaugrand
Naturopathe, Iridologue

Les moulins,
Quartier La Planchette
07400 Alba-La-Romaine
06.71.41.83.25
"La naturopathie simple et à portée de tous."

Le pollen

Pollen

 

Avec le miel, le pollen constitue l’un des principaux aliments consommés par les abeilles qui est le plus souvent réservé aux larves afin d’assurer leur croissance, ce super-aliment étant particulièrement riche en de nombreux nutriments et possède également de nombreuses vertus pour nous aider à affronter différents maux.

 

Une richesse nutritionnelle unique

Bien que pouvant varier selon la saison et selon les fleurs dont est issu le pollen, la répartition de ses différents nutriments font du pollen un aliment relativement complet puisqu’il est composé principalement de glucides (30 à 50% dont principalement du glucose et du fructose ), des protéines ( 20 à 30% et qui présentent tout les acides aminés essentiels à notre organisme ), et des lipides ( jusqu’à 20% dont essentiellement des oméga 3 et 6 ).

 

Concernant les vitamines, le pollen contient toutes les vitamines du groupe B ( la B12 est également présente bien qu’à l’état de traces ), mais aussi de la provitamine A, les vitamines A, C, D, E et K dont la teneur varie là encore selon les fleurs dont est issue le pollen.

 

Pour ce qui est des minéraux et oligo-éléments, le pollen n’est pas en reste puisqu’il est particulièrement riche en potassium, en calcium, en magnésium, en silicium et en phosphore bien qu’il contienne également dans une moindre mesure du cuivre, du fer, du souffre, du chlore, du manganèse et du sélénium.

 

Enfin, le pollen contient également de nombreuses autres substances telles que des enzymes et des coenzymes, des flavonoïdes, des stérols, des antibiotiques bactériostatiques, des substances stimulatrices du système immunitaire, des hormones, des facteurs de croissance ou encore des pigments et des huiles volatiles.

 

Grâce à sa richesse nutritionnelle et aux nombreuses substances qu’il contient, le pollen possède différentes propriétés et constitue un excellent reminéralisant, anti-oxydant, tonifiant, stimulant général, euphorisant, équilibrant nerveux,  ou encore stimulant du système immunitaire.

 

 

Pollen

 

Le pollen, pour qui, quand et comment?

Du fait de sa richesse nutritionnelle lui conférant de nombreuses vertus, le pollen peut être consommé par tous et par toutes, que ce soit en cas d’absence de consommation de produits laitiers ou de viandes, pour les enfants, les personnes âgées ou les sportifs fatigués et épuisés, les étudiants à l’approche d’examens, ou encore pour les personnes souffrant de problèmes de poids, de troubles cutanés, nerveux ou digestifs. Enfin, grâce aux hormones agissant sur les glandes sexuels qu’il contient, le pollen constitue également un traitement en cas d’hypertrophie de la prostate ou de certains troubles liés à la ménopause comme les bouffées de chaleur.

 

Le pollen peut être consommé régulièrement au cours de l’année pour profiter de ses vertus nutritives bien qu’une cure de 20 jours aux différents changements de saison puisse également être profitable à votre organisme.

 

Concernant la posologie habituelle, on recommande le plus souvent une cuillère à café pour un enfant et une cuillère à soupe par jour pour un adulte bien que les quantités puissent être doublées lors de cures. Du fait de ses propriétés euphorisantes et stimulantes, évitez la consommation de pollen le soir avant de vous coucher, ce qui pourrait perturber votre sommeil.

 

Précautions particulières :

Le pollen étant une substance allergisante pouvant provoquer différents troubles dont certains pouvant être graves chez les personnes prédisposées, sa consommation chez les sujets allergiques nécessitera d’être approuvé par leur médecin/allergologue qui est le seul à pouvoir déterminer avec précision le type d’allergie concerné.

 

De plus, bien que certaines études et expériences tendent à démontrer que la consommation modérée de pollen pouvait avoir un effet désensibilisant sur certains types d’allergie et permettrait de grandement diminuer l’intensité des symptômes, cette pratique pourrait être néfaste chez les personnes sensibles d’où la nécessité pour les personnes allergiques au pollen de ne pas en consommer. Avant de tenter l’expérience, il convient là encore d’en parler à votre médecin ou votre allergologue afin d’éviter de mettre en danger votre santé.

 

pollen

 

Les conseils et posologies mentionnées ici sont uniquement donnés à titre indicatif et ne remplacent en aucun cas un traitement et une visite chez un médecin ou chez un praticien de santé. L’emploi du pollen doit s’inscrire dans le cadre d’une cure et ne doit en aucun cas être prolongé dans le temps. Pour toute question, n’hésitez pas à remplir le formulaire de contact.

Hermann Beaugrand
Naturopathe, Iridologue

Les moulins,
Quartier La Planchette
07400 Alba-La-Romaine
06.71.41.83.25

1 Commentaire

  1. octobre 20, 2014    

    Bonsoir,
    Merci pour cet article très intéressant. Moi-même, je développe dans mon blog (www.lapropolisetvous.com) les propriétés et utilisations de la propolis. A bientôt sur la toile. Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles

Retrouvez toute l’actualité sur facebook

Ateliers / Formations

Aucun événements prévu pour le moment.

Liens utiles

Cabinet de psychologie et de psychothérapie www.psychoaubenas.fr

Retrouvez-moi sur

Bien être et Beauté Bio indextwitterx