Hermann Beaugrand
Naturopathe, Iridologue

Les moulins,
Quartier La Planchette
07400 Alba-La-Romaine
06.71.41.83.25
"La naturopathie simple et à portée de tous."

L’alimentation du sportif : halte aux idées reçues

alimentation du sportif

L’alimentation est une part importante de notre bien-être et de notre bonne santé au quotidien, tout comme la pratique d’une activité sportive. Et lorsque l’on désire obtenir des résultats grâce à la pratique d’une activité physique mieux vaut pouvoir recharger ses batteries avec de bonnes choses. Cela aura pour effet de doper votre forme lors de vos séances, et de ce fait, d’améliorer votre moral.

 

Pratiquant moi-même plusieurs activités, j’ai du adapter mon régime alimentaire lorsque je me suis (re)mis au sport. En effet, on ne peut évidemment pas manger comme une personne sédentaire, tout simplement parce-que le sport donne faim. On brûle de l’énergie pendant l’effort, et même en dehors des séances les muscles continue de consommer de l’énergie au repos (plus qu’une personne sédentaire).  On recherche ainsi plus de calories dans les aliments que nous mangeons. (Attention d’ailleurs à ne pas se jeter sur n’importe quoi!)

 

Suivant le sport que l’on pratique ou les résultats escomptés, il faudra modifier l’alimentation. Je pense par exemple à la différence entre une personne qui désire faire du sport pour s’entretenir, pour perdre du poids, pour ou une personne qui fait de la musculation afin de prendre du muscle. Chaque cas est particulier, c’est pour cette raison qu’il est parfois assez difficile de trouver des conseils tout prêts sur internet qui puisse être adaptés à 100% à pour chacun. Sans compter qu’en plus des résultats différents que l’on peut viser, chaque personne possède un métabolisme différent. Il existe différents professionnels que l’on peut consulter pour se (re)mettre au sport, afin d’avoir un maximum de conseils au sujet de la pratique sportive en elle-même( pour éviter les blessures par exemple) ou de l’alimentation. N’hésitez pas à les consulter, ne serait-ce même que quelques fois, cela vaut mieux qu’une blessure qui vous obligerait à vous arrêter (votre travail et le sport),  ou que de se démotiver car vous avez fixé la barre trop haut.

Alimentation du sportif

En ce qui concerne l’alimentation, comme je l’ai dit précédemment chaque personne aura des besoins différents, mais ce qui est sûr c’est que pour avoir des résultats il vaut mieux procéder à un rééquilibrage alimentaire, adapté à votre quotidien, votre activité physique, votre culture, … pour ainsi veiller à avoir tous les nutriments dont vous avez besoin. Un sportif aura faim! Donc lorsque je lis ci ou là certains menus types proposés, je me demande quel sportif pourra s’affamer autant et tenir la cadence lors de ses séances. Dans une reprise de sport, on se reconnecte à certaines sensations corporelles, il en va de même avec l’alimentation. On aura parfois très faim, d’autre fois un peu moins, voir pas du tout. Le principal est de s’écouter et non plus de manger par habitude.

 

Lorsque vous faites du sport plusieurs fois par semaine, en plus de votre quotidien (travail, enfant, ménage, …), il est indispensable de veiller à l’équilibre de son assiette au risque d’avoir des crises de boulimie de gras/sucré ou gras/salé, parce-qu’on ne mange pas assez.

Alimentation du sportif

Contrairement aux idées reçues :

 

– Il faut des glucides à chaque repas (mais cela dépend évidemment du type de sport, d’où la nécessité de consulter). Sinon, il sera très difficile de tenir avec cette sensation de faim qui tiraille le ventre, difficile de trouver l’énergie nécessaire si vous n’en fournissez pas à votre corps. On trouvera les glucides dans les légumes (cuits ou crus), les fruits (cuits ou crus), les légumineuses, les céréales, …  Les quantités de glucides consommés dépendent de l’activité de la personne et de ses objectifs (prise de masse, sèche, entretien…)

 

– L’alimentation comprenant des protéines animales n’est pas obligatoire, ni indispensable. Bien au contraire, les protéines animales demandent plus d’énergie au corps pour être digérées, de ce fait, vous avez moins d’énergie pour la pratique de votre sport. Une trop grande consommation de protéines animales est acidifiante pour l’organisme, et parce-que le corps est une très belle machine, il va tenter de rectifier l’acidité en excès, mais en puisant dans les réserves de minéraux dont votre corps a besoin pour fonctionner. Et il va le puiser dans les os! Ce qui a terme favorise de troubles liés à la déminéralisation. Un excès de protéines animales peut se traduire également par une fatigue générale, des déficits, les tendinites, et peut même favoriser certaines blessures. Essayez de varier vos apports de protéines, et ajouter d’avantage de protéines végétales à votre alimentation, votre corps vous remerciera.

 

– Si les protéines animales ne sont pas indispensables, les protéines, par contre, sont nécessaire au développement et à l’entretien de la masse musculaire du sportif.  Leur consommation participe néanmoins à l’acidification de l’organisme, d’où l’importance de veiller à l’équilibre acido-basique en consommant des fruits et légumes alcalinisants.

 

– Ne vous priver pas de (bons) gras. Je peux lire qu’il faut faire attention au gras, qu’il faut partir à la chasse au gras, grandement limiter, … Mais que l’on soit sportif ou non, il est nécessaire de consommer des lipides de bonne qualité ( en évitant bien sur les graisses saturées et/ou hydrogénées ) . Celles-ci doivent représenter 30 à 35% de votre apport énergétique total.

 

– Pour maigrir, inutile de s’affamer en plus de pratiquer le sport! Le rééquilibrage alimentaire est nécessaire pour avoir des résultats. Mais l’on fabrique plus vite du muscle que l’on perd du gras. Il faudra donc attendre quelques semaines avant d’avoir des résultats. Ne vous fier pas trop à votre balance, le muscle pèse plus lourd que le gras. Donc manger en quantité suffisante, et soyez patients et assidus.

 

 

 

Hermann Beaugrand
Naturopathe, Iridologue

Les moulins,
Quartier La Planchette
07400 Alba-La-Romaine
06.71.41.83.25

2 Commentaires

  1. siemeni happi henriette's Gravatar siemeni happi henriette
    novembre 23, 2015    

    merci pour cet article très professionnel, oui chacun à ses besoins propres en fonction de l’intensité du sport qu’il exécute, c’est sûr.

  2. Joyce Bourjault's Gravatar Joyce Bourjault
    novembre 23, 2015    

    Beaucoup de bons sens dans ces propos mesurés qui ne font pas l’apologie d’une méthode miracle à appliquer coûte que coûte, mais qui renvoient chacun à ses propres caractéristiques et ses propres besoins. J’apprécie beaucoup la référence à l’équilibre acido-basique, qui résout déjà beaucoup de problèmes ou nous évite d’en créer.
    Merci pour votre communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles

Retrouvez toute l’actualité sur facebook

Ateliers / Formations

Aucun événements prévu pour le moment.

Liens utiles

Cabinet de psychologie et de psychothérapie www.psychoaubenas.fr

Retrouvez-moi sur

Bien être et Beauté Bio indextwitterx